L'echographie

Un appareil d'echographie - echo-dopplerEcho-doppler artériel et veineux (autrement appelé échographie-doppler)
L’échographie permet l’exploration du corps humain selon un procédé proche de celui du sonar, utilisant les ultrasons.
Elle permet de visualiser les différents tissus du corps humain et en particulier la paroi des vaisseaux.
L’effet doppler mesure le déplacement des globules rouges du sang à l’intérieur des vaisseaux, il permet de visualiser la circulation du sang dans les artères et dans les veines.

L’ examen écho-doppler associe donc l’échographie et l’effet doppler.

C'est un examen indolore et atraumatique. Il est non-invasif, c'est-à-dire qu'il ne nécessite ni piqûre ni injection. Il est sans danger pour les tissus, pouvant être répété autant de fois qu'il est nécessaire.

Il n'y a pas de contre-indication à cet examen qui peut être pratiqué y compris chez les enfants en bas âge ou les femmes enceintes.

 

Echo doppler artériel des membres

Grâce à cet examen on peut étudier la "morphologie" et la "perméabilité" de la quasi totalité des artères du corps.

Il s'agit d'étudier la morphologie et la perméabilité des artères.

L'EchoDoppler détecte et mesure une éventuelle obstruction ou rétrécissement artériel (=sténose), ou bien une dilatation artérielle: un anévrisme.

L'échoDoppler est ainsi très utile pour diagnostiquer, évaluer et suivre l'artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI), communément appelée artérite. Il en est de même pour les anévrismes, que ce soit en avant l’opération, ou dans le cadre du suivi post-opératoire.

 

ED veineux des membres:

Grâce à cet examen on peut étudier la morphologie, la perméabilité et le bon fonctionnement de la quasi totalité des veines du corps.
Cet examen permet de visualiser le réseau veineux superficiel (sous la peau visibles à l'œil nu) comme le réseau veineux profond (près des artères, en profondeur, donc non visibles a l'œil nu).
 
L'EchoDoppler permet la recherche d'une éventuelle obstruction veineuse par un caillot (=thrombose). Il est donc très employé pour la détection des phlébites. Visualisant le flux sanguin, il en repère le sens et la vitesse, repérant les reflux anormaux (=insuffisance veineuse).
Cet examen permet aussi de déceler une éventuelle anomalie de forme de ces veines.
 
En assemblant tous les renseignements morphologiques et fonctionnels fournis par cet examen, il est possible de:
- identifier les veines variqueuses en établissant une véritable cartographie des réseaux veineux.
- poser un éventuel diagnostic de phlébite.
- réaliser un marquage cutané pré-opératoire (avant un pontage ou une opération de varices).
Date de modification: 
Wednesday, 1 July, 2015 - 22:31